Comment reconnaître la nature de la terre de votre jardin ?

 Pour faire du jardinage, il est important de bien connaitre la nature du sol de votre jardin dans lequel vous comptez semer vos graines. La réussite de la culture de certaines plantes dépendra de la nature de votre terre.

Pour donc connaître la nature de votre terre et de savoir quelle plante réussiront à pousser dedans, nous vous proposons ces quelques techniques.

 1.Faites appel à vos sens :

- Vous reconnaitrez un sol riche et limoneux du fait qu’il est doux et sec lorsque vous le touchez.

- Un sol calcaire quant à lui aura un aspect crayeux contenant des teintes claires proches du blanc. Il s’agit d’une terre caillouteuse et légère au toucher.

- Le sol argileux et lourd se reconnait au fait qu’il se fendille avec de grosses chaleurs tout en restant assez compact et collant lorsqu’il est humide.

- Lorsqu’un sol est sableux, il est granuleux et  léger. Il a également une texture poreuse.

- Enfin un sol humifère, c’est-à-dire riche en humus, est spongieux au toucher, il  est très léger, et contient des  teintes très sombres.

2.Technique du bocal

Vous aurez besoin de :

- Un grand bocal et son couvercle

- De la terre

- De l’eau

Remplissez la moitié du bocal avec de la terre et le reste d’eau en laissant un vide pour pouvoir mélanger. Refermez le bocal et secouez. Faites reposer le bocal. Plusieurs strates se formeront selon cet ordre :

- Le sable

- Le limon

- L’argile

-L’eau et les matières organiques que contenait la terre

La nature du sol pourra être définie selon le pourcentage de chacune des strates. La matière qui composera plus de 50% des strates définira la nature du sol.

echo ' ';

À Découvrir Aussi