La plupart des malades atteints du cancer en phase terminale ont précédemment subi cette intervention dentaire

 Les dents dévitalisées sont des dents mortes qui peuvent devenir des couveuses pour de bactéries anaérobies hautement toxiques.

Ces dernières peuvent, sous certaines conditions, se propager dans la circulation sanguine et causer un certain nombre d’affections graves et qui n’apparaîtront qu’après des dizaines d’années pour certaines d’entre elles. Le plus troublant c’est que la grande majorité des dentistes ne sont pas conscients des graves risques qu’ils font courir à leurs patients.

Il y’a plus d’un siècle, le Dr Price, un dentiste et chercheur, considéré par beaucoup comme le plus grand dentiste de tous les temps, a parcouru le monde pour étudier les dents, les os, et les régimes alimentaires des populations indigènes.

Ce dernier a traité des infections persistantes de l’arbre canalaire et a suspecté que les dents traitées de cette façon restaient toujours infectées, en dépit des traitements.

Il recommanda un jour à une patiente clouée à son fauteuil roulant depuis 6 ans à cause d’une arthrite invalidante, de se faire extraire sa dent dévitalisée, même si cette dernière semblait être saine. Quant à la femme désormais débarrassée de sa dent toxique, elle a très rapidement récupéré de son arthrite et pouvait depuis marcher sans même l’aide d’une canne.

 Les dents dévitalisées peuvent conduire à de nombreuses maladies, comme:

-Des maladies auto-immunes.

-De l’arthrite, des maladies articulaires et rhumatismales.

-Des maladies cardiaques.

-Des maladies des reins.

-Des maladies neurologiques comme la sclérose amyotrophique latérale et la sclérose en plaques. 

source

echo ' ';

À Découvrir Aussi